Hospitalité Notre-Dame des Armées

Blog de l'HNDA, hospitalité du diocèse aux armées françaises.

Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

samedi, novembre 5 2016

Recollection des hospitaliers de la DR BREST

Le samedi 05 novembre, les membres de l'hospitalité de la délégation de Brest et les jeunes de l'aumônerie de l'ENSTA se sont retrouvés à Notre-Dame du Flogoët sous l'impulsion de Jean-claude Gilbert pour une journée de récollection d'autômne. La journée a commencé par les laudes et un café animé par une explication très détaillée de l'histoire de l'abbaye du Folgoët puis s'est poursuivie par une messe fervente célébrée par le père Jacques Fournier aumônier du CIN et de l'ENSTA de Brest. L'appétit spirituel étant comblé, un repas traditionnel composé d'un "kig ar farzh" a rassasié les estomacs vides autour d'une tablée conviviale. A l'issue du repas, les participants ont assisté à une conférence donnée par M. Pierre CABON , iconographe, sur le thème : « l’icône, trésor du christianisme ». Les hospitaliers ont découvert les subtilités de cet art sacré apprenant au passage la symbolique très riche des icônes orthodoxes. Puis les vêpres ont clos cette journée riche, intense et chaleureuse en dépit des températures automnales.

dimanche, octobre 30 2016

Comme un oiseau au dessus des sanctuaires de Lourdes.

Les nouvelles technologies offrent des perspectives nouvelles et des regards nouveaux. Le drone est un de ces nouveaux outils qui nous permet de découvrir ce que peuvent voir et ressentir les oiseaux. Devenons un court instant un de ces oiseaux qui survole les sanctuaires de Lourdes en cliquant ICI.

jeudi, octobre 27 2016

La 25ème heure des Villes Sanctuaires en France

Affiche_25e_heure_-_2016.jpg

Une même date, un horaire unique pour un événement qui se déroulera en simultané dans les 17 villes membres de l’association des Villes Sanctuaires ; c’est ainsi que se déroulera la première édition de la 25ème heure des Villes Sanctuaires, le 29 octobre à 20h25. Pour tout savoir sur cet évènement aller sur le site en cliquant ICI. Retrouvez nous sur notre page facebook !

samedi, octobre 22 2016

DELEGATION DU NORD – CHAMPAGNE/ARDENNES : Rencontre des aumôniers

Rencontre des Aumôniers avec votre délégué Régional, suivie de la Messe de la Saint LUC à la chapelle St-Maurice à la Citadelle de Lille.

C’est le Jeudi 20 octobre 2016 et profitant de la messe de la St-Luc qu’a eu lieu notre rencontre avec les aumôniers en vue de la préparation du prochain PMI, C’est grâce à l’initiative de l’aumônier Emmanuel DELPIERRE que cette réunion a pu avoir lieu pour discuter entre les aumôniers militaires et l’HNDA pour trouver une solution pour emmener des malades, blessés et surtout de jeunes militaires. J’avoue que cette rencontre me tenait depuis longtemps à cœur, c’est un grand pas que nous avons franchi, merci Emmanuel. Le travail commence dès ce jour avec sans doute d’autres rendez vous. Etaient présents : Les aumôniers Emmanuel DELPIERRE, Marc DELANNOY et le Père Jean-Marie REVERSË et Henry FOULON (hnda) Ensuite ce fut la Messe de la Saint Luc pour le personnel médical et hospitalier. Messe présidée par Le Père REVERSË, préparée par le Médecin-chef et Madame Hubert TRILLAT, animée par Emmanuel DELPIERRE.  Messe priante et recueillie pour fêter le saint patron des médecins. Plusieurs personnes du secteur médical s’étaient rassemblées en union avec l’HNDA du Nord, ce fut un moment privilégié. Nous espérons Emmanuel, Hubert et moi-même que d’autres rencontres se renouvelleront en vue de ce beau pèlerinage. Henry Foulon (Délégué)

jeudi, octobre 20 2016

Décès de M. François Perrot

Le gouverneur des Invalides, le directeur, le président du Foyer, les pensionnaires et les bénévoles de l'Institution Nationale des Invalides font part avec tristesse du décès de M. François Perrot, pensionnaire de l'INI, grand officier de la Légion d'honneur, médaille militaire, officier de l'ordre national du Mérite, croix de guerre 1939-1945 avec palme, médaille de la déportation pour faits de Résistance. Les honneurs funèbres militaires lui ont été rendus le mardi 18 octobre à 14h15 dans la cour d'honneur des Invalides, suivis d'une cérémonie religieuse en la cathédrale Saint-Louis des Invalides.

dimanche, octobre 16 2016

PRIONS 7 FOIS 77 FOIS

mere-teresa--1-.jpg Sainte Teresa de Calcutta (1910-1997), fondatrice des Sœurs Missionnaires de la Charité No Greater Love (trad. Il n'y a pas de plus grand amour, Lattès 1997, p. 20) « Toujours prier sans se décourager »

Aime prier. Ressens souvent le besoin de prier tout au long de la journée. La prière dilate le cœur jusqu'à ce que celui-ci puisse recevoir le don de Dieu qui est lui-même. Demande, cherche, et ton cœur grandira au point de le recevoir, de le garder comme ton bien.

Nous désirons tellement bien prier, et puis nous échouons. Alors nous nous décourageons et renonçons. Si tu veux prier mieux, tu dois prier plus. Dieu accepte l'échec, mais il ne veut pas du découragement. Toujours plus, il nous veut tels des enfants, toujours plus humbles, toujours plus remplis de gratitude dans l'oraison. Il veut que nous nous souvenions de notre appartenance à tous au corps mystique du Christ, qui est prière perpétuelle.

Nous devons nous aider l'un l'autre dans nos prières. Libérons nos esprits. Ne prions pas longuement, que nos prières ne s'étirent pas sans fin, mais qu'elles soient brèves, pleines d'amour. Prions pour ceux qui ne prient pas. Souvenons-nous que celui qui veut pouvoir aimer, doit pouvoir prier.

mercredi, octobre 12 2016

Des soldats français blessés en Irak par un drone piégé

L'attaque, non confirmée à Paris, aurait aussi tué deux pechmergas et sonne comme un avertissement avant la bataille de Mossoul. Deux militaires des forces spéciales françaises présentes à Erbil, en Irak, auprès des combattants kurdes, ont été grièvement blessés par un drone volant piégé, selon Le Monde et plusieurs autres médias. Deux pechmergas auraient été tués et plusieurs autres militaires français blessés. Du côté de la Défense, on observait mardi la plus grande discrétion sur cet événement inédit, survenu dimanche 2 octobre, et dont les circonstances exactes ne sont pas connues. Il traduit la gravité de la menace que continue de représenter Daech sur le terrain, en dépit de ses pertes territoriales, et sa capacité à trouver les failles de son adversaire. Les deux militaires blessés appartiendraient au CPA-10 basé à Orléans-Bricy. Ils auraient aussitôt été rapatriés en France pour être soignés à l'hôpital militaire de Percy-Clamart. Selon les blogs spécialisés «Le Mamouth» et «Lignes de défense», une dizaine de soldats français, dont certains appartenant au 1er RPIMA (autre régiment de forces spéciales, basé à Bayonne), ont également été évacués. L'utilisation par l'État islamique de drones, pour filmer certains de ses clips de propagande, ou à des fins militaires, a déjà été observée. Mais sous réserve de plus amples détails, les capacités révélées par cette attaque et son modus operandi inquiètent les spécialistes des drones, qui soulignent le ciblage «ultraprécis» permis par ces aéronefs légers sans pilote. Faisant écho aux informations selon lesquelles les militaires français auraient été blessés par l'engin une fois celui-ci parvenu au sol, des pilotes de drones insistent sur leur capacité d'atterrir au plus près de l'objectif choisi, quel qu'il soit, grâce au retour image que permet une technologie relativement sommaire et très accessible. Une charge explosive peut alors être actionnée à distance. «C'est le gros danger des drones», souligne un expert qui rappelle que cette menace inquiétait particulièrement les forces de sécurité et les armées durant les matchs de l'euro de football à Paris, en juin dernier. Une parade existe sous la forme d'un instrument appelé «bip», qui se présente comme un fusil muni d'une antenne pour brouiller les ondes GPS. Une fois détecté, notamment grâce à son bruit, on peut alors «viser» le drone et le «paralyser» dans l'air, afin, soit de le détruire, soit de le faire suivre par un autre drone. Toutefois, des méthodes simples, telles que l'utilisation de papier aluminium, permettent d'«isoler» les drones: sans ondes GPS, l'engin n'est pas interceptable. Certes, dans ce cas, le drone doit être piloté aux jumelles mais la technique est relativement simple à maîtriser et permet également de le diriger avec précision. En guise d'avertissement avant les combats de Mossoul, l'attaque dont ont été victimes les commandos français montre que Daech a conservé toute sa capacité de nuisance.

Source : Le Figaro

jeudi, septembre 29 2016

St Michel - Patron des paras

Nous fêtons Saint Michel Archange, patron des Paras : L'origine du culte de saint Michel par les parachutistes remonte à la deuxième guerre mondiale, en Angleterre: l'aumônier du 2ème S.A.A bénissait des médailles de saint Michel qu'il remettait aux paras appelés à sauter sur le territoire français. En février 1945, l'aumônier du corps français de l'air proposa que saint Michel devienne le saint protecteur des parachutistes. Puis, sous l'impulsion du Père Jégo, aumônier parachutiste, eurent lieu les premières célébrations de la saint Michel, elles se déroulèrent en Indochine les 18 et 30 juin 1948 et, de façon plus solennelle, le 29 septembre 1949 en la cathédrale de Hanoï. La même année, le Père Fr. Casta (photo), du 1er R.C.P avait publié un petit livre sur Saint Michel, patron des parachutistes, préfacé par l'évêque d'Ajaccio, qui donne ainsi un caractère officiel à ce saint patronage célébré chaque année, le 29 septembre. 14462801_1400932023268713_4334448983664495676_n.jpg

samedi, septembre 24 2016

Des militaires blessés soignent leurs maux en surfant

Une quinzaine de militaires de l'armée de terre, blessés sur divers théâtres de conflit, sont en stage sur la Côte basque

La cellule d'aide aux blessés de l'armée de terre (Cabat) a de nouveau permis à des militaires en cours de rééducation de se jeter à l'eau. Depuis jeudi matin, c'est à Hendaye que ces soldats se sont essayés au surf et ont glissé sur leurs premières vagues.

En convalescence, victimes de blessures de gravité diverse sur les théâtres de guerre où la France est engagée, ils viennent sur la Côte basque afin de se rendre compte qu'ils ne sont pas "finis".

Toutes les informations sur se stage ICI

Démarche jubilaire au Plan Médoc

La délégation de l’Hospitalité Notre-Dame des Armées de Bordeaux, organise le mercredi 5 octobre , une démarche jubilaire au Pian Médoc (Ermitage Lamourous). Vous trouverez ci-dessous les renseignements pour l’organisation de la journée.



Les amis, sont également invités. Le covoiturage est à organisé par les participants. Le repas du midi, tiré du sac, sera pris et partagé en commun.



Pour des questions particulières veuillez contacter l'HNDA.

Mercredi 5 octobre 8h30 départ de Bordeaux, (rocade sortie 7, direction Blanquefort, le Verdon, tout droit, le Leclerc, tout droit, prendre la direction du Pian-Médoc église, puis prendre à gauche le chemin de Malleret. 9h30 Accueil du groupe en l’église Saint Seurin, du Pian-Médoc, par sœur Bégonia. (parking devant l’église). 10h00 Mise en place du pique-nique à la Maison de la Miséricorde, à côté de l’église, (frigos, tables, chaises, toilettes, sur place) . 10h15 Itinéraire de prière sur le chemin jusqu’à la Chapelle de la Miséricorde. (300 m). 10h30 Passage de la porte Sainte, Visite de la Maison du Berger (lieu de mémoire de la vénérable Marie-Thérèse Lamourous, fondatrice des «sœurs de la miséricorde de Bordeaux). 11H10 Eucharistie (ou prière). 12h10 repas partagé à la Maison de la Miséricorde. 14h00 Itinéraire de prière, de méditation, diaporama sur la Miséricorde (espace Saint Joseph). 15H00 Adoration eucharistique et vénération des reliques de Sainte Faustine. 15h40 Temps libre sur place, échanges et documentation. A partir de 16h15 départ du site.

Hommage à Patrice Falconnet

Ida Falconnet nous a fait part du décès de patrice son mari courant de l'été 2016.

14462739_1396045270424055_7013813279687232668_n.jpgPatrice est entré à l’HNDA très tôt, suivant l’exemple de sa mère Clémence , décédée en 2012.



Clémence Falconnet était l’une des pionnière de l’HNDA dans ses début , et est restée très fidèle à l’idéologie de la confrérie, à sa cohésion, à sa mission auprès des malades. C’est tout naturellement que Patrice a suivi et à prononcé son engagement de titularisation en 1967 .

C’est à, travers le PMI, et l’HNDA qu’il a connu IDA, la fille d’Assunta de Ketteler, notre bien chère Assunta que nous aimons tous, fondatrice de l’HNDA en Allemagne qui aura montré une telle force à son engagement à la fois celui du service au malades, celui de la fidélité à lourdes et au message de Bernadette, celui de l’amitié Franco Allemande. C’est dans cet esprit qu’à grandi IDA , laquelle a aussi rejoint les rangs de l’HNDA et a été titularisé au titre de la confrérie en 1976, l’année suivant son mariage avec Patrice. Patrice a beaucoup souffert de sa maladie et a rejoint la maison du père. Merci Seigneur de l’accueillir.



Histoire de ce couple qui nous touche et nous rapproche , tous les membres de l’hospitalité, ceux de France, ceux de la délégation d’Allemagne, et je pense à vous deux Paul et Margot.



Nos prières et nos pensées vont à vous IDA et ASSUNTA. Que Dieu vous Bénisse et que la Vierge vous garde sous sa protection.



Yves le Marchant de Trigon Chancelier de la confrérie diocésaine HNDA.


****

Cher Yves, chers amis,

Tes mots nous touchent vraiment particulièrement par-ce-que je suis témoins de cette histoire Franco-Allemande. Madame Clémence Falconet m'a pris à la main pendant mon premier PMI en 1966 étant jeune militaire malade. Ensuite Assunta , la mère de Ida en 1967 amenant son mari au pèlerinage et moi membre du personnel entourant pour la première fois. Cela continua et Ida apparaît entre nous bientôt avec Patrice comme signe de la volonté d'unité personnel et entre les peuples présents. Beaucoup d' efforts on été effectuer pour bientôt réaliser une unité entre touts les malades et hospitalières et hospitaliers. Sans oublier notre engagement dans l' HNDA. Au moment de la bonne réussite cela se termina malheureusement. L' ancienne équipe s' est de nouveau retrouvé La semaine dernière à Unkel au bord du Rhin et à pensé et prier pour Patrice Falconet. Quelques un l'on aussi connu et on apprécier la gentillesse de Ida. Brave et courageuse fille a qu'elle nous adressons toute notre condoléance. Nous avons tous vécu des moments forts faisant une grande partie de notre vie. Deux des participants à notre rencontre ont raconté le déroulement actuel du PMI Allemands. Je me passe un commentaire ! Soyez tous sûre de notre meilleurs souvenir et prions pour ceux qui ne sont plus entre nous, la paix au monde et les fidèles qui s' engage pour les malades. En tout amitié et fraternité

Margot et Paul Dörle

jeudi, septembre 22 2016

Hommage du CEMA aux militaires participants des jeux paralympiques

29707554221_20035b4301_o-610x250.jpg

Tout au long des jeux paralympiques qui viennent de s’achever à Rio, nous avons vibré pour les 14 représentants de l’Armée de Champions, civils de la Défense ou militaire, engagés dans la délégation française. Je tiens aujourd’hui à leur adresser toutes mes félicitations, ils ont défendu nos couleurs et porté nos valeurs avec panache tout au long de la compétition. Six d’entre eux sont montés sur le podium, apportant 4 médailles de bronze et deux médailles d’or à la France. C’est plus du quart du nombre total de récompenses ! Je les ai tous félicités pour leur réussite, individuelle ou collective. Je tenais aussi à adresser mes remerciements et mes félicitations au personnel d’encadrement, ainsi qu’à l’ensemble des athlètes de l’Armée de champions engagés dans ces jeux. À travers le sport, ils ont incarné les valeurs d’engagement, de détermination et de cohésion propre à nos armées. Tous, vous avez honoré nos armées et je vous en remercie. Général d'armée Pierre de Villiers

jeudi, septembre 15 2016

Informations de la semaine

Du 17 au 20 septembre, le couvent franciscain d’Assise, la communauté San’Egidio et le diocèse d’Assise, organisent une nouvelle rencontre entre les responsables mondiaux des religions pour invoquer la paix. Cette journée mondiale aura pour thème : “Soif de paix, religions et cultures en dialogue”.



Le vendredi 23 septembre, le sanctuaire Notre-Dame de la Salette fête son Jubilé, 170 ans après l’apparition de la “Belle Dame”.



A partir du 17 septembre, KTO présente de nouvelles émissions : “ le caté en 3 minutes, Quésaco? ,Dieu dans la Pub, Documentaire du lundi, Portrait d’artiste, Crédo, Ecologie humaine, Economie et entreprise, la cuisine des monastères, Internet chrétien,...



Cette semaine : 14 sept La Croix Glorieuse. 15 sept Notre Dame des Douleurs. 16 sept Saint Corneille, pape et Saint Cyprien, évêque, martyrs. 17 sept Saint Robert Bellamin, évêque et docteur. 18 sept 25° Dimanche du Temps Ordinaire. 19 sept Saint Janvier, évêque et martyr. 20 sept Saint André Kim et Saint Paul Chong et leurs compagnons, martyrs.

                  Visite du Pape François à Assise.

21 sept Saint Matthieu, Apôtre et évangéliste. 22 sept Saint Ignace de Santhia, prêtre. 23 sept Saint Pio de Pietrelcina (Padre Pio), prêtre.



Sur France 2, ce dimanche 18 septembre : 10h30 Magazine. Centre mondial de la Paix à Verdun. 11h40 Messe à la cathédrale de Verdun. 11h40 Magazine. Libertés et droits de l’Homme.



Sur KTO, ne manquez pas : Dimanche 18 septembre à 20h35 Dieu dans la Pub. La création d’Adam. Lundi 19 septembre à 20h45 Documentaire inédit. L’Intelligence de la Foi. Mardi 20 septembre EN DIRECT D ASSISE 16H00 Prière œcuménique depuis la Basilique Saint Francois d’Assise. 17h00 Cérémonie de clôture de la Journée mondiale de prière pour la Paix. 21h35 Crédo, 1° partie. Mercredi 21 septembre à 20h40 Documentaire inédit. Le Puy en Velay, le dernier Jubilé avant ... 2157. Jeudi 22 septembre à 21h35 Reportage. Une première pour les personnes handicapées. Vendredi 23 septembre à 20h40 Le Jubilé de Notre-Dame de la Salette.

dimanche, septembre 11 2016

Bénédiction d'une promotion d'élèves-gendarmes par le Saint Père

Le Pape François a accordé sa bénédiction apostolique aux élèves de la 71ème promotion de l'école de gendarmerie de Chateaulin à l'occasion de leur fin de formation. Une messe d'action de grâce a été célébré à Sainte Anne-la-Palud. "Le Saint-Père forme des voeux pour que chacun des nouveaux gendarmes puissent oeuvrer au service de tous ses concitoyens en vue de construire une société harmonieuse et fraternelle. Il demande au Saint Esprit de renforcer leur foi et leur espérance, de les soutenir dans les épreuves, de susciter entre eux une authentique charité fraternelle, et de leur faire connaître la joie de ceux qui se donnent sans compter à la suite de Jésus-Christ. En la fête de la Nativité de la Vierge Marie, le Pape François confie à la protection de la Mère de Jésus la vie et le service des membres de la nouvelle promotion, de leurs supérieurs et de tous leurs collègues . Il les bénit tous de grand coeur ainsi que leurs familles et toutes les personnes qui leurs sont chères".

samedi, septembre 3 2016

DÉPART VERS DIEU DU COLONEL MERVAUX

Retrouvez dans le site internet de l'HNDA, rubrique le carnet l'hommage rendu par le commandant Henry Foulon, délégué régional Nord-Est, au Colonel MERVAUX qui nous a quittés le 29 juillet 2016 dans sa 92e année.

mardi, août 23 2016

Invitation à la prière

Retrouvez sur le site de Famille Chrétienne en cliquant ICI cette invitation à la prière qui suscite de nombreuses réactions sur Facebook.

Photo du jour 23 août 2016

photo du 23082016

lundi, août 15 2016

DIOCÈSE AUX ARMÉES FRANÇAISES - MARIE NOTRE-DAME

Marie,- Notre Dame-, ainsi que Saint Bernard et les médiévaux la désignaient avec respect et affection, est la mère du Christ Jésus. Honoréen universellement par les chrétiens (mais aussi par les musulmans), elle l'est, dans les Armées, surtout par les marins et les aviateurs.

Marie est invoquée par les marins notamment comme "l'Etoile de la mer" (stella maris), qui les guide sur l'immensité des océans et de la vie. Marie est aussi honorée par les marins sous le titre de Notre Dame du Rosaire (fête le 7 octobre) en souvenir de la bataille navale de Lépante en 1571 où la flotte turque fut défaite par une coalition chrétienne alors que les fidèles, à l'appel du pape, priaient le rosaire pour obtenir la victoire. Aujourd'hui encore, les marins participent au pèlerinage du rosaire à Lourdes, chaque année.

Marie est aussi invoquée par les aviateurs, sous le vocable de Notre Dame de Lorette, Notre Dame des ailes, Notre Dame des équipages (cf. le titre de la chapelle de la base de Toulouse Francazal).

C'est le pape Benoît XV, qui, le 24 mars 1920, a officiellement déclaré "Notre Dame de Lorette", protectrice des aviateurs.

Une vieille croyance populaire atteste que la maison de Marie, à Nazareth, afin qu'elle ne tombât pas aux mains des musulmans, fut transportée par des anges jusqu'en Dalmatie, puis, de là à Lorette, près d'Ancône.

Quel que soit l'authenticité historique de cette translation miraculeuse, elle situe Marie comme protectrice de ces nouveaux et étranges transporteurs du ciel que sont les aviateurs au début du 20ème siècle. A vrai dire, il ne s'agit pas là - tout comme pour les mécanos avec saint Eloi - d'un patronage spécifiquement militaire. Il est commun avec l'aviation civile.

PRIÈRES POUR LA FRANCE

Retrouvez l'article du journal La Croix concernant la traditionnelle prière pour la France en ce jour de l'Assomption en cliquant sur le lien permanent|fr]. Lundi 15 août, les catholiques sont invités à l’occasion de la fête de l’Assomption à prier pour la France, selon une tradition vieille de plus de 380 ans.

samedi, août 13 2016

Article de Sud info Belgique

"Un simple bonjour, un simple merci": le message poignant d'un militaire belge sur Facebook fait le buzz Rédaction en ligne

Depuis plusieurs mois, les militaires font pleinement partie de notre quotidien. Ils sont là, à n’importe quelle heure, par n’importe quel temps, pour essayer d’assurer notre sécurité. Mais ils sont également trop peu souvent reconnus. Et ça, un militaire l’a signalé sur Facebook. Son message fait le buzz.

125 réactions

Envoyer à Imprimer

Illustration Photonews C’est via sa page Facebook que Manu D., un des nombreux militaires en place qui assurent la sécurité en Belgique depuis la vague d’attentats qui a frappé l’Europe, a fait appel à la population. Le jeune homme, qui croise des milliers de personnes chaque jour, ne demande pas grand-chose : juste un peu de respect.

Un « Bonjour », un « Merci », qui leur « rappelle sans cesse que nous ne sommes pas des pions en uniforme juste là pour rappeler aux civils qu’ils sont en sécurité, pour éviter la peur dans leur regard à chaque suspicion d’attaque ».

Son message Facebook a depuis été supprimé, mais avait été partagé massivement sur la toile. En voici, dans les grandes lignes, le contenu :

« Je suis un de ces soldats qui, chaque jour, sont présents dans les différentes villes dans le but de vous protéger. Qu’il pleuve ou qu’il vente. Et je vous entends déjà dire : « Vous avez signé pour ça ». Je suis un de ces soldats qui sont prêts à quitter notre pays pour un autre. Ce soldat qui est prêt à laisser les gens qu’il aime sans savoir s’il reviendra. Et je vous entends déjà dire : « Vous avez signé pour ça ». Oui, vous avez raison. Nous avons signé pour ça. Par contre, nous n’avons pas signé pour les insultes, les manques de respect et toutes les agressions dont nous sommes victimes. Mais vous avez raison. En nous engageant, nous savons ce qu’il nous attend lorsque nous sommes en mission dans notre propre pays ».

Il poursuit : « Et puis, de temps en temps, il y a d’autres personnes, celles qui nous font passer des bonnes journées. Elles sont rares, mais elles existent. Je parle des citoyens qui nous remercient, qui nous saluent avec un simple bonjour, qui nous remercient avec un simple merci, ou même ceux qui nous amènent un petit truc à manger ou à boire Vous savez pourquoi ces petits gestes sont si importants pour nous ? Car ils nous rappellent que nous ne sommes pas que des pions en uniforme qui apportent un sentiment de sécurité aux citoyens, pour éviter la peur dans leur regard à chaque suspicion d’attaque. Ils nous rappellent que nous existons, que notre travail n’est pas juste de se balader dans les rues. Ils nous empêchent de ne pas tomber dans cette tristesse lorsque nous réalisons que nous ne sommes qu’à quelques minutes de trajet de notre domicile mais que nous ne pouvons pas nous y rendre ».

Avant d’ajouter : « Ces petits gestes sont si importants. Pour nous, ils veulent dire beaucoup. Aux personnes qui sont intimidées par nos uniformes et nos armes : n’oubliez pas que nous ne sommes que des hommes et que nous avons les mêmes émotions que vous ».

- page 2 de 7 -